L’évolution du contenu de nos assiettes depuis 1960

En presque 60 ans, le contenu de nos assiettes a bien bien évolué, en passant du pain, de la viande, et des légumes en 1960 aux plats préparés, et plus de sucre et de laits aujourd’hui. Ce sont les conclusions d’une étude de l’Insee, Paris révélée le 9 octobre dernier.
Les auteurs ont constaté une profonde modification des habitudes alimentaires des Français. Ils ont remarqué une diminution de la consommation de viande qui est passé de 23,7 % du panier alimentaire en 1960 à 20,4 % aujourd’hui. Suivez avec François Gontier, président EEM Paris en île de France les évolutions de nos habitudes alimentaires.

Le budget de l’alimentaire en baisse

Dans le cadre d’une étude, l’Insee, Paris relève une baisse globale du budget consacré à l’alimentation dans les dépenses des Français. Cette baisse est due au ralentissement du pouvoir d’achat, cependant, même si tous les autres postes de dépenses de consommation ont brutalement freiné avec la crise financière, l’alimentation dans la dépense de consommation des ménages a bondi de 20,4 %.

Les tendances dans nos assiettes

Depuis 1960, la composition des menus ont connu une évolution importante, « Les ménages se détournent du poisson et des crustacés au profit des œufs, meilleur marché », selon les auteurs de l’étude. La consommation de fruits et légumes connaît une augmentation depuis 2013. En revanche, en raison du nombreux plans de santé et une taxation hausse, la consommation de l’alcool a fortement baissé.

Évolution de la composition du panier alimentaire entre 1960, 1990 et 2014

Selon l’étude réalisée par l’Insee, deux pratiques récentes ont concouru au changement de notre panier alimentaire:

  • La consommation de plats préparés qui connait une hausse de 4,4 % par an depuis 50 ans.
  • La baisse de la consommation des produits « bruts » comme la pomme de terre

Vous trouverez l’intégralité de cet article sur lemonde.fr, Paris.

François Gontier, président EEM Paris

Publicités